Cellaouate : L'entreprise

Une filière locale, écologique et solidaire

Cellaouate est une unité de fabrication de ouate de cellulose un isolant thermique et acoustique performant pour l’habitat, constitué à 90% de papier journal

Aujourd’hui

L’usine dispose d’une capacité totale de production annuelle de 10 000 tonnes de ouate de cellulose.
Cellaouate cherche avant tout à transformer le papier collecté localement, et par l’intermédiaire d’associations.

La collecte associative

Du papier journal est collecté par plus de 550 associations : associations de parents d’élèves principalement, mais aussi à but humanitaire, club de sport, etc ….
Ces associations, réparties sur le Finistère et la partie ouest des Côtes d’Armor, trouvent là une ressource pérenne pour financer leurs activités : près de 200 000 € ont ainsi été distribués en 2014.
Ce gisement représente plus de la moitié des approvisionnements de Cellaouate.

L’ESAT des Genêts d’Or

Un autre gisement est apporté par l’ESAT des Genêts d’Or.
Les travailleurs handicapés de l’ESAT de Landivisiau, dans le Nord Finistère, trient les invendus du quotidien « Le Télégramme », imprimé à Morlaix. Ils retirent les indésirables, à savoir les publicités imprimées sur papier glacé, le supplément magazine du dimanche, etc…
L’ESAT de Briec effectue le même travail avec les invendus du sud Finistère. Le site est également un lieu de livraison possible pour les associations partenaires de Cellaouate.
Ces journaux peuvent ensuite être livrés à Cellaouate

7 emplois

« Nous avons créé 9 emplois permanents à Cellaouate. Isocell France la structure commerciale, à étoffé son équipe, constituée de 5 personnes. En amont, plus de 15 emplois de travailleurs handicapés et d’encadrement ont été préservés aux Genêts d’Or. Et nous ne comptons pas les débouchés créés pour les applicateurs de ouate de cellulose en aval » annonce Jean Pol CAROFF, président de CELLAOUATE.