Cellaouate : Historique

Tout a commencé début 2007, avec une demande des Genêts d’Or de Landivisiau, un ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail).
« Nous avons vu dans la collecte et le tri de papier une activité particulièrement adaptée à nos travailleurs handicapés » explique Luc Raoul, directeur de l’association.

Une étude est mandatée à la scop Kejal, un bureau d’études et de conseil spécialisé dans l’ESS (Economie sociale et solidaire) et de développement durable.
Fin 2007, Kéjal confirme alors la viabilité d’un tel projet, et l’intérêt d’une valorisation locale pour la fabrication de ouate de cellulose.

Kejal et Bretagne International poursuivent le travail d’études en 2008 et recherchent un partenaire ayant l’expérience de la ouate de cellulose.
Ils identifient l’Autrichien Isocell, producteur et distributeur de ouate de cellulose, apportant son savoir-faire technologique, ses agréments et son réseau commercial.

En septembre 2009, convaincus de l’exemplarité du projet, les associés de Kejal, constituent CELLAOUATE, destinée à porter le projet industriel. L’usine est implantée, entre septembre 2009 et juin 2010, à Saint Martin Des Champs, dans le pays de Morlaix.

La production démarre en juin 2010.