Il fait -très- chaud aujourd'hui... 

La ouate de cellulose a plus d'un atout dans sa poche pour nous préparer à des périodes de chaleurs qui, du fait du dérèglement climatique, continuent malheureusement à s'accentuer. 


"La densité et la capacité thermique élevées de la ouate de cellulose lui confèrent un important déphasage : quand 300 mm de laine de verre soufflée apportent un déphasage d’environ 3 heures, 300 mm de ouate de cellulose apportent un déphasage d’environ 9 heures. Ainsi la chaleur estivale n’atteint pas les pièces situées sous les combles dès le milieu d’après-midi. En soirée, si la chaleur parvient à traverser l’isolant, elle est très fortement atténuée et le transfert thermique peut s’inverse si la température extérieure devient plus basse qu’à l’intérieur du logement, ce qui est généralement le cas, hors canicule très prononcée." source : ECIMA https://youtu.be/-wAwogMDFfE?list=TLGGysHOVUv9wL4xNzA2MjAyMg 
Continuons, dans tous les cas, à nous attaquer aux causes du réchauffement climatique...